C'est quoi le lissage japonais ou Yuko System?

lissage japonais

Comment fonctionne le lissage japonais ?

Le lissage japonais, aussi appelé Yuko System, appartient à la catégorie des lissages permanents, défrisages. Contrairement au lissage brésilien, il ne s’agit pas d’un soin mais bien d’un procédé destiné à raidir les cheveux de façon définitive.

Il est considéré comme l’un des lissages les plus radicaux qui existent sur le marché actuellement.

Comme son petit frère le lissage coréen, le lissage japonais repose sur l’application d’un produit qui a pour objectif de rompre et modifier en profondeur la structure naturelle du cheveu pour en éliminer les frisottis.

On l’applique après avoir ouvert les micro écailles des cheveux avec un shampoing spécial. Le produit est ensuite fixé grâce à la chaleur de plaques chauffantes en céramique (fer à lisser).

Quels sont les ingrédients contenus dans les produits du lissage japonais ?

Le lissage japonais se découpe en deux étapes, dont la première est le défrisage de type thiolé. Celui-ci est réalisé grâce à une crème qui contient de l’ammoniaque et de l’acide thioglycolique.

Ces deux composants permette de supprimer environ 30% des disulfures, ces petits atomes qui lient la kératine et donnent sa structure au cheveu.

L’ammoniaque est un produit largement utilisé dans le secteur de la coiffure, notamment pour les colorations et les lissages. Ici, il agit comme un agent alcalin, indispensable pour activer l’action de l’acide thioglycolique.

L’ammoniaque est indéniablement l’un des agents les plus efficaces quand il s’agit de modifier la structure capillaire. Son principal inconvénient est sa très forte odeur, et le fait qu’il soit très volatile.

La crème utilisée dans le lissage japonais contient également des protéines de soie, qui ont pour principale fonction de protéger le cheveu pour compenser les deux autres ingrédients plutôt agressifs.

Les protéines de soie ont un effet gainant et fortifiant sur les cheveux. Elles favorisent la rétention d’eau dans le cheveu, ce qui le laisse hydraté et doux au toucher, même après un lissage faisant intervenir des composés chimiques.

Qui peut faire un lissage japonais ?

Le lissage japonais s’adapte à toutes les natures de cheveux, que ceux-ci soient naturellement ondulés, bouclés, frisés ou même crépus. Le résultat sera le même pour tous, à savoir des cheveux très raides, similaires aux cheveux de type asiatique.

Le lissage japonais est possible sur les cheveux courts, homme ou femme, tant que la longueur est d’au moins 4 centimètres.

Le lissage japonais peut également s’effectuer sur des cheveux colorés. En revanche, il est déconseillé sur des cheveux méchés ou déjà fragilisés. En effet, pour le lissage japonais, des composés chimiques assez agressifs entrent en jeu et risqueraient d’abîmer encore davantage la fibre capillaire.

Enfin, le lissage japonais étant un lissage permanent qui a vocation à modifier la structure même du cheveu, il est déconseillé sur les enfants et adolescents âgés de moins de 15 ans. Leurs cheveux n’ayant pas encore atteint leur forme définitive, le lissage japonais risquerait de compromettre leur bonne repousse et leur bon développement dans le futur.

Du fait de ses composantes chimiques, le lissage japonais est également déconseillé aux femmes enceintes.

Quelles précautions dois-je prendre juste après mon lissage japonais ?

Comme avec tous les lissages, qu’ils soient brésilien, coréen ou japonais, des précautions particulières sont de rigueur pendant les premiers jours qui suivent la procédure.

Pour le lissage japonais, il est interdit de s’attacher les cheveux ou d’y mettre des barrettes pendant les 48 premières heures. Le risque est que vos cheveux conservent la forme créée par un élastique ou des pinces.

Pendant ces deux premiers jours, il vous faudra également éviter l’humidité et donc ne pas vous laver les cheveux.

Si vos cheveux sont mouillés accidentellement, à cause de la pluie par exemple, vous pourrez rattraper le coup en passant un coup de fer à lisser sur les mèches concernées.

A quels résultats m’attendre après un lissage japonais ?

Les résultats du lissage japonais sont réellement bluffants, et tout le monde s’accorde sur ce point. Peu importe la nature de vos cheveux, ceux-ci en ressortiront plus lisses que jamais. Le lissage japonais tient ses promesses avec un résultat “baguettes de tambour” qui s’approche des cheveux de type asiatique.

Le lissage résiste bien entendu à l’eau et à l’humidité, c’est-à-dire que vous pouvez prendre des douches, aller à la piscine ou à la mer, transpirer à la salle de sport, ou danser sous la pluie sans que vos frisottis ne réapparaissent !

Plus vos cheveux sont sains à l’origine, plus le résultat sera réussi d’un point de vue esthétique. En effet, des cheveux déjà abîmés ou fragilisés risquent de ressortir d’un lissage japonais avec un aspect encore plus cassant et déshydraté.

Un coiffeur professionnel devrait d’ailleurs vous refuser un lissage japonais si vos cheveux sont trop abîmés.

Comment entretenir mes cheveux après un lissage japonais ?

Comme pour tous les lissages, il est conseillé d’adapter les produits que vous utilisez afin de maintenir vos cheveux en bonne santé.

Ainsi, évitez les shampoings contenant du sulfate ou du sodium, des ingrédients qui pourraient altérer le résultat de votre lissage et la santé de vos cheveux.

Vous pouvez également appliquer sur vos cheveux des soins à la kératine de façon régulière. Cette protéine, naturellement contenue dans les cheveux, leur permettra de maintenir leur élasticité et leur brillance au fur et à mesure du temps.

Quels sont les avantages du lissage japonais ?

Le principal avantage du lissage japonais est son lissage parfait qui tient très longtemps: les premières retouches sont nécessaires au niveau des racines au bout 6 mois, mais les longueurs restent toujours aussi raides. Cela est valable y compris pour les cheveux les plus épais ou les plus bouclés, comme les cheveux afros crépus, qui réagissent très bien au lissage japonais.

Un autre avantage du lissage japonais est la haute concentration en protéines de soie dans le produit lissant. Celles-ci permettent de protéger les cheveux contre l’agression de l’ammoniaque et de l’acide thioglycolique, et de les rendre forts, doux et brillants. Contrairement aux idées reçues sur les lissage japonais, celui-ci n’est en réalité pas dangereux pour les cheveux.

Source: ohbeaute.com